Si vous goûtez au TEAM SEMOIS VTT vous ne pourrez plus vous en passer !


    LES ROUES ET COMPOSANTS

    Partagez
    avatar
    David
    Président
    Président

    Masculin
    Nombre de messages : 159
    Age : 44
    Localisation : gros-fays
    Emploi/loisirs : vtt informatique
    Humeur : cool
    Date d'inscription : 07/08/2007

    LES ROUES ET COMPOSANTS

    Message par David le Lun 24 Sep - 17:36

    LES ROUES ET COMPOSANTS

    es roues sont un élément au moins aussi important que le cadre, car la qualité de freinage, le rendement, la maniabilité et le confort du VTT en dépendent.
    Elles sont la relation entre le pilote et le sol. Elles doivent être résistantes et fiables.
    La roue est un ensemble de pièces dont la qualité influence directement leur efficacité.

    Ces différentes pièces sont :
    - la jante
    - Les écrous de rayons
    - le moyeu



    LA JANTE :

    Une bonne jante doit être à double paroi pour la robustesse ; la plus légère possible pour faciliter la mise en rotation ; résistante pour ne pas se voiler au premier choc ; épaisse et composée d'un bon aluminium pour ne pas s'user trop vite lors des freinages (choisir une jante céramique dans ce cas).

    Il existe deux méthodes d'assemblage des jantes :
    - le sertissage par manchon (bof bof)
    - l'assemblage par soudure et usinage (le meilleur)
    Ce dernier étant synonyme de légèreté et de très bonne jonction. A noter l'arrivée sur le marché de nouvelles jantes pour la monte de pneus tubeless.

    LES ECROUS DE RAYONS :

    Il en existe de deux sortes :
    - en aluminium pour le haut de gamme, avec un poids plus faible mais attention pour le dévoilage car il faut une bonne clef bien adaptée.
    - en laiton pour le moyen et bas de gamme (de bonne qualité aussi).

    LES RAYONS :

    Là aussi, nous en retrouvons plusieurs sortes : acier, inox, aluminium, titane, carbone.

    Les plus répandus sont les rayons inox. On en distingue deux sortes :
    - à épaisseur constante.
    - à épaisseur variable. Cela permet un sérieux gain de poids sans nuire à la solidité car étant plus épais aux endroits où les contraintes sont les plus fortes c'est à dire aux extrémités.

    Les rayons aluminium, titane, carbone sont plus légers mais là c'est une question de budget.On ne peut pas parler de rayons sans parler de rayonnage. On distingue le croisé et le radial :
    - le croisé par 1, 2, 3 ou 4
    Les rayons sont tangents aux moyeux et opposés deux à deux. La roue est "souple". Pour amortir les chocs verticaux, on sacrifiera la rigidité latérale et tortionnelle.
    - le radial (sans croisement)
    La roue est plus rigide donc on obtient une perte de confort mais un gain de poids (rayons plus courts). On obtient aussi une meilleure stabilité latérale ainsi qu'un meilleur guidage de la roue avant. L'effort est plus important qu'avec un rayonnage croisé.
    Remarque : Ne pas utiliser sur la roue arrière le radial côté roue libre car les rayons y sont porteurs et tracteurs.

    LE MOYEU :



    La qualité des roulements de moyeu influence elle aussi sur le rendement d'une roue. Les roulements annulaires offrent un roulement supérieur par rapport aux roulements classiques à billes. De plus, l'étanchéité est meilleure et l'entretien plus faible.

    En ce qui concerne les roues à batons, on dira juste que c'est beau.Finalement, une bonne paire de roues vous change un vélo !!!


    _________________

      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 19:57